Parole citoyenne
Parole citoy enne

Parole citoyenne

Une antique tradition veut que le 1er avril, on s’amuse à inventer des fausses nouvelles, à en convaincre ses interlocuteurs, puis à leur révéler leur naïve candeur en accrochant si possible dans leur dos et à leur insu un poisson découpé dans du papier. lire plus

Lire l’article
Parole citoyenne
Parole citoy enne

Parole citoyenne

Notre humanité a cette belle particularité de se répartir en hommes et femmes, d’exister parce que l’attirance des uns pour les autres (majoritaire sans être généralisée) est la voie la plus simple (pas la seule) pour faire des enfants et assurer le “grand remplacement” des générations, qui est lui aussi source de l’histoire. lire...

Lire l’article
Parole citoyenne
Parole citoy enne

Parole citoyenne

La colère est une force et l’action civique a besoin de force. La colère face aux injustices est une force pour agir politiquement contre les injustices. À cause de ça, elle doit être prise au sérieux, écoutée, respectée. lire plus

Lire l’article
Parole citoyenne
Parole citoy enne

Parole citoyenne

Partout dans le monde, les dernières décennies ont été marquées par un important allongement de la vie. De graves déséquilibres subsistent. 24 ans séparent encore le temps qu’on peut en moyenne espérer vivre en France ou au Mali. Mais néanmoins, dans ce pays alors gouverné par la France, l’espérance moyenne de vie à la naissance était de 28 ans en 1960, année de son indépendance. Il approche désormais les 60 ans. Quarante ans de...

Lire l’article
Parole citoyenne
Parole citoy enne

Parole citoyenne

Nous entrons dans ce qu’il est convenu d’appeler “la période des fêtes”. Deux fêtes : l’une, Noël, est le souvenir d’un événement religieux, la naissance de Jésus de Nazareth, Messie des chrétiens ; l’autre est profane, jour de l’an placé approximativement au moment où dans l’hémisphère nord, les jours commencent à rallonger. lire...

Lire l’article
Parole citoyenne
Parole citoy enne

Parole citoyenne

On dit que la main qui donne est toujours au dessus de la main qui reçoit. Les vertigineux déséquilibres entre pays “riches” (qui comptent néanmoins beaucoup de pauvres) et pays “pauvres” (où l’on rencontre presque toujours quelques très riches) font que la solidarité internationale prend souvent la forme d’une assistance du fort au faible. lire...

Lire l’article