Instinct, passion et distraction

Expositions du 10 au 21 mars 2020

Vernissage des expositions le mardi 10 mars, à partir de 18h30, à la Maison du Citoyen.

Philippe Planchet

Peinture

Au cours de sa carrière, il a rencontré des hommes qui lui ont beaucoup apporté. Dès son adolescence. Michel Haas a beaucoup contribué à sa réussite aux Beaux-Arts par ses conseils avisés, en travaillant régulièrement dans son atelier ce qui lui a permis de rencontrer Pierre Alechinsky, Bram van Velde, rencontres déterminantes dans son évolution et son travail. Plus tard, à la fin de ses études, l’échange avec Francis Bacon lors d’une exposition à la galerie Claude Bernard va déclencher son orientation picturale et va débuter toute une série d’œuvres qui vont être par la suite exposées régulièrement à la galerie Mondineu et dans plusieurs institutions.

Après le décès du galeristes Guy Modineu, les aléas de la vie font qu’il travaillera pour faire des décors de théâtre : “Le journal d’un fou” à Poitiers, “Les amants de Venise”. Il travaille encore aux décors de Beaubourg avec Jean Pigeat. Il participe avec Raymond Guinot en tant que régisseur à toutes les grandes expositions de Beaubourg : Paris-Berlin, Paris-Moscou, Paris-New York, etc. qui ont tant fait la réputation du Centre Geaorges Pompidou. Jean-Jacques Aillagon a été son mentor. Il rencontre et travaille ensuite avec Gaîto Pesce, le designer Pascal Mourgue, Michel De Lucci, sans pour autant délaisser la peinture.

La peinture c’est viscéral, elle engage tout son être et l’absorbe. L’œuvre pour naître, mûrir et aboutir, le tourmente et elle s’extirpe de lui comme une nécessité à chaque période de sa vie dans un cheminement perpétuel qui rejoint l’humanité de l’être en question. Car sa question brûlante et qui le taraude constamment est toujours “Où se trouve l’être, où se trouve l’humanité dans ce que je fais ?”

Cristovao

Photographie

Si le regard est franc, le sourire est doux. Avec son béret façon Che et ses bras tatoués, Cristovao 69 ans, immortalise les couchers de soleil. Amoureux des paysages spatiales, venez découvrir ses magnifiques photos.

Joe Setbon

Peinture

Je m’appelle Joe. J’ai découvert la peinture il y a quelques années, et sans savoir peindre j’ai eu l’envie d’en faire une distraction qui ne me quitte plus et me passionne. Je travaille à  l’instinct, je transforme les formes et les couleurs au fil de mes idées. Merci d’être venu voir mes tableaux et merci de porter un regard curieux sur mon travail.

Article publié le 3 mars 2020.

Share This Post On