Les expositions de la Quinzaine

Expositions du 17 novembre au 1er décembre 2018

Dans le cadre de la Quinzaine de la Solidarité Internationale 2018 de Fontenay-sous-Bois nous vous proposons huit très belles expositions organisées en partenariat avec les associations fontenaysiennes et les services municipaux.

La caravane de la mémoire

Les tirailleurs sénégalais avant, pendant et après la Première Guerre mondiale. Cette exposition mobile et itinérante rend hommage aux tirailleurs sénégalais qui ont lutté pour la liberté de la France.

Volet I à la médiathèque Louis-Aragon – Les tirailleurs sénégalais avant la guerre

Volet II dans le hall de l’Hôtel de ville – Les tirailleurs sénégalais pendant la guerre 14-18

Volet III à la Maison du citoyen et de la vie associative – Les tirailleurs sénégalais après la guerre

La période dans laquelle nous vivons est pleine d’incertitudes, notamment pour les jeunes qui cherchent leur place dans la société. Pour apporter des éléments de réponses au “vivre ensemble”, l’association Solidarité Internationale a décidé, à l’occasion du Centenaire de la première guerre mondiale :
– de travailler sur les questions de mémoire et de filiation ;
– de mettre en lumière l’apport de l’Afrique durant ce conflit ;
– de faire découvrir à un large public ce volet de l’histoire de la France passé trop souvent sous silence ;
– de présenter le quotidien de ces soldats sur le front, à l’arrière, leurs familles restées au pays, leurs souffrances, leur présence en Europe et en Afrique ;
– de permettre aux uns et aux autres de se réapproprier l’histoire commune pleine de complexité entre le continent africain et la France ;
– de redonner aux uns et aux autres le sentiment d’appartenir à la même nation, la République française.

Présentée, à travers une multitude de supports (costumes en grandeur nature, vidéos, peintures, photos, livres, panneaux, musiques et sons) l’exposition sur les tirailleurs sénégalais est un hommage à ces soldats venus d’ailleurs.

Exposition réalisée par l’association Solidarité Internationale. En lien avec les commémorations du Centenaire de la fin de la Grande Guerre.

Les magnifiques

Dans le hall de l’Hôtel de ville

“Les Magnifiques” est une exposition itinérante créée par un groupe de femmes ayant vécu des violences conjugales.

Elles ont voulu partager leur expérience et ont eu à cœur de dire aux femmes qui seraient touchées par la violence qu’elles ne sont pas seules et peuvent trouver de l’aide.

L’exposition se veut accessible au plus grand nombre avec des panneaux imagés dont les termes sont traduits en plusieurs langues.

Éditée par le Département du Val-de-Marne et proposée par le réseau local de lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales.

Les expositions à la Maison

Rêver Gaza

Les Palestiniens subissent au quotidien l’occupation et la colonisation de leurs terres. À Gaza, le gouvernement Israélien impose un blocus permanent et des opérations militaires récurrentes. Les conséquences de cet état de guerre sur les femmes sont désastreuses. De plus le Hamas fait peser une domination religieuse.

Comment survivre à l’angoisse continuelle quand on est une jeune femme ? Comment faire front quand on ressent le désir impérieux d’être artiste, c’est-à-dire un être libre hors normes ? Ces problématiques sont le point de départ des œuvres composant cette exposition, fruit de l’inspiration de Laïla Kassab et de Malak Matar, deux artistes autodidactes, ayant grandi dans la bande de Gaza.

Deux styles, une réalité. De façon graphique et onirique pour Laïla, à travers des portraits féroces pour Malak, les deux artistes livrent des peintures de femmes évoluant dans le contexte palestinien.

Exposition proposée par le comité Palestine 94 nord et Femmes Solidaires

Rencontre-débat : “Rêver Gaza : femmes et création artistique en zones de conflit” le jeudi 22 novembre à 19h. Pour en savoir plus, lire l’article sur les rendez-vous de la Quinzaine.

 

Kurdish Köy

Les villages kurdes des montagnes de Dersim sont quasiment encerclés par des postes militaires (Karacol) et des tours de surveillance de l’armée turque. De là, la vie quotidienne, la culture des champs et les visites des uns et des autres prennent valeur de résistance. Les femmes sont au cœur de ce combat.

Les gestes de la résistance quotidienne des femmes de la région kurde du Dersim (Kurdistan turc) face à une situation de conflits et d’occupation.

Exposition présentée par Ozho Naayé.

Solidaire des peuples polaires

Pour que les glaces ne disparaissent pas dans l’indifférence, les Inuit réveillent notre conscience.

Exposition présentée par La Compagnie Les Chemins de Travers et les Robinsons des Glaces.

Vernissage de l’exposition le lundi 20 novembre à partir de 18h30.

Impossible n’est pas Ponticelli

Le dernier poilu était originaire d’Italie. Un voyage dessiné autour de ces bottes de soldat, portées dans les tranchées de la Première Guerre mondiale afin de rappeler l’engagement de dizaines de milliers de soldats étrangers.

Présentée par Les Carnettistes Tribulants.

Parôles d’enfants pour la Paix

Dessins et textes d’enfants de Fontenay-sous-Bois et des Villes sœurs et jumelées

Présentée par le Comité de Jumelage en partenariat avec Brovary (Ukraine), Etterbeek (Belgique), Koungheul (Sénégal), Marinha Grande (Portugal), Rottofreno (Italie), Trucy et Wittenheim (France).

Exposition fontenaysienne

ARAC, ASH, Awalé Adonkoï, Collectif Urgence Darfour, Desire India, Éthique et Politique, FNAFA, Larris au cœur, Mélodie Arts, MPCT, Passeport Pluriel, Sauvons le Reste.

Article publié le 31 octobre 2018.

Share This Post On