Parole citoyenne

Le principe de fraternité

Le 6 juillet dernier, le Conseil Constitutionnel a consacré la force juridique du “principe de fraternité”. Laurent Fabius, président de cette institution, a ainsi déclaré : “À l’instar de la liberté et de l’égalité qui sont les deux autres termes de la devise de notre République, la fraternité devra être respectée comme principe constitutionnel par le législateur et elle pourra être invoquée devant les juridictions”. Un choix qui n’est pas simplement symbolique, mais qui oblige le législateur et les citoyens. Au nom de ce principe, le Conseil constitutionnel a ainsi censuré une disposition de la loi qui instituait ce qu’on a appelé le “délit de solidarité”, en clair, l’aide fraternelle à des étrangers en situation irrégulière.

Ce rappel estival mérite d’être évoqué alors que la Maison du Citoyen et de la Vie Associative fait sa rentrée. La vie associative est matrice de liberté. Elle permet aux citoyennes et aux citoyens associés de faire vivre par eux-mêmes, sans la laisse de l’appât du gain ni la rigidité de hiérarchies extérieures, des idées et des actions auxquels ils croient ou qui tout simplement leurs plaisent. Elle donne une figure suggestive de l’égalité dans la différence. Associations sportives, humanitaires, culturelles, culinaires, politiques bénéficient des mêmes droits pour faire chacune miroiter une facette de la vie sociale. La Maison du Citoyen en est un exemple plein de sens. Ici, la communauté des Fontenaysiens et ses élus offrent à chacune des commodités communes.

Et le “principe de fraternité” ? Il semble souvent plus diffus, relevant davantage de la morale que de l’engagement civique. Le Conseil constitutionnel vient de nous rappeler qu’il n’est pas simplement la cerise sur le gâteau, qu’il est essentiel au bon fonctionnement de nos institutions. Fraternité dans nos associations ? Fraternité entre nos associations ? Fraternité entre les acteurs la vie associative et les autres fontenaysiennes et fontenaysiens ? Fraternité fontenaysienne avec le monde ? Et si nous choisissions de placer la nouvelle saison de la MDCVA sous le beau signe de la fraternité ?

Article publié le 5 septembre 2018.

Share This Post On