Tape recorder

A l’occasion de la sortie du livre Tape recorder de Patrice Cazelles, les éditions Tangerine Nights vous convient  à partager une lecture avec l’auteur, accompagné par Claude Chevalier à la guitare.

Elle parle comme elle a vécu. Elle est intense, plaintive, revendicatrice, facétieuse. Le magnéto est allumé. Lui, en face, ne dit rien, sauf la première question qu’on n’entend pas : “Ca s’est passé comment ?”

Tape recorder est le recueil d’une voix, d’une langue comtoise, pays de Montbéliard. Une langue qui se déplie et s’affranchit à mesure qu’elle s’invente. Ce qu’elle dit n’est pas la vraie vie, on n’en sait rien, on en saura que des indices, photos, rumeurs, névralgies du temps.

Le langage poétique la traverse. La poésie est une “langue de travers”, comme on dit d’un vent de travers qui chahute incessamment l’esquif de la parole.

Patrice Cazelles

Franc-comtois né au Havre, poète et performeur. Il associe la poésie aux pratiques sonores et à l’oralité. Poète hybride, il introduit dans l’écriture des formes hétérogènes qui gardent traces de diverses filiations. Il effectue des lectures publiques à voix dilatée et avec accompagnement d’objets sonores. Il dirige des ateliers de création poétique et graphique auprès des publics apprenant le français (Conseil départemental du Val-de-Marne).

Découverte du catalogue de l’éditeur en présence de Gérard Gonçon, auteur fontenaisien et de Geneviève Buono.

Entrée libre.

Article publié le 2 mars 2018.

Share This Post On