Parole citoyenne

Vers un monde équilibré ?

Les déséquilibres entre les différents pays qui constituent notre monde restent vertigineux. Un chiffre dont souvent les dirigeants français s’enorgueillissent doit nous faire réfléchir : nous serions « la cinquième puissance du monde ». Pourtant, la France est la vingt et unième nation pour le nombre d’habitants. Dans un monde équilibré, un monde où plus personne ne prendrait le risque de se noyer en Méditerranée pour aller chercher au Nord les moyens de vivre dignement, un monde où il serait possible partout de manger à sa faim, de se soigner correctement, d’envoyer ses enfants à l’école, de bénéficier de l’eau potable et du courant électrique, la France serait non pas la cinquième, mais la vingt et unième puissance du monde. Et tout le monde s’en porterait mieux.

C’est à l’œuvre. D’immenses pays comme la Chine, l’Inde ou le Brésil rattrapent progressivement et pacifiquement ce retard historique. Même dans des pays économiquement beaucoup plus fragiles comme le Mali, les progrès accomplis depuis l’Indépendance sont considérables : l’espérance moyenne de vie y est passée de 28 ans en 1960 à près de 60 aujourd’hui (de 70 à 83 ans en France) ; la scolarisation qui était de 8 % à la fin de la période coloniale touche aujourd’hui 70 % des enfants.

Notre XXIe siècle est placé devant l’immense et splendide tâche historique d’accompagner le rééquilibrage du bien-être sur notre planète où durant des siècles, quelques nations du Nord ont engrangé seules les bénéfices du progrès. Et nous constatons que ce rééquilibrage peut se traduire autrement que par le conflit ou l’appauvrissement de nos pays. Le mois de novembre est celui où nous célébrons la solidarité internationale. Cette quinzaine de solidarité avec les autres peuples n’est pas seulement l’occasion de se désoler des plaies les plus criantes. Elle est aussi l’occasion de prendre conscience des bienfaits que nous retirerions tous de vivre dans un monde enfin équilibré.

Article publié le 2 novembre 2017.

Share This Post On