La Maison accueille 4 artistes de talent

Expositions du 3 au 13 mai 2017

Vernissage des expos le mercredi 3 mai, à partir de 18h30 à la Maison du Citoyen.

Daniele Lamendour

“La photographie est pour moi, un voyage dont je ne me lasse pas. C’est ce qui fait à mes yeux sa magie. L’insolite et l’éphémère me touchent. Chaque photo a une histoire, et me réserve parfois, à sa relecture, quelques années plus tard, de belles surprises et des fous rires (des détails que je n’avais pas vus, apparaissent.)”

Estelle Barucci

Jeff Kazzi

Véronique Berthier

“Avant ma vie actuelle, j’ai pratiqué 2 métiers très différents avec beaucoup de sérieux et de plaisir (analyste-rédactrice dans une section biologie au Ministère de la Défense et Enseignante), mais en ayant toujours l’impression de n’avoir pas vraiment trouvé ma voie.

En 2008, un grand changement s’est opéré. J’ai pris la décision de me consacrer à temps plein à ce qui est plus qu’une passion pour moi, une nécessité, un besoin au quotidien: l’expression picturale et plastique intuitive.

Je suis autodidacte dans ce domaine, je ne cherche pas à imiter, j’explore les différentes techniques et matériaux par moi-même, je touche à tout, teste, tente, découvre, puis réinvestis : je suis donc avant tout “chercheur”.

Je cherche avec l’ardeur d’un explorateur. Il existe une infinité de possibilités d’exploration, ce qui génère en moi une grande excitation et une envie d’encore et encore sans fin.

Je démarre la plupart de mes productions sans idées préconçues, sans attente particulière, avec comme objectif prioritaire de me sentir bien pendant l’acte de créer, en osant être moi, simplement.

Mon monde intérieur, mes émotions s’extériorisent sans retenue, sans censure, en toute liberté sur mes différents supports, grâce à diverses techniques, dans un instinct de l’instant : je lâche prise.

Qu’il est fabuleux ce temps où l’acte de créer vous relie à vous-même ! Il vous met en lien avec plus de sérénité, d’authenticité, avec votre “moi” profond. Il génère un gain de confiance et d’assurance. Intense ce temps de vérité ! Je le sens plus que je ne le sais.

Mon cheminement en peinture est aussi mon cheminement personnel, l’un nourrit et enrichit l’autre.

Créer, oser, c’est avancer !”

Article publié le 3 mai 2017.

Share This Post On